Retour aux interviews vidéos

Interview avec Romain Broutier

Sur le thème B2B Fintech, Romain Broutier, Directeur Financier chez Raise, s'exprime sur l'investissement responsable. Aujourd'hui les critères ESG deviennent un must-have pour aider les entreprises à créer un écosystème vert et innovant. Avec le mouvement Tech actuel, la jeune génération et les nouveaux entrepreneurs, l'engagement vers une finance plus durable progresse et laisse entrevoir une réelle transition écologique.

Romain Broutier

B2B Fintech

À propos de Romain

Romain a rejoint RAISE en 2015 au poste de Directeur Administratif et Financier et a la charge de la relation investisseurs. Avant de rejoindre RAISE, il a travaillé 8 ans en tant que responsable d’une équipe de gestion de patrimoine dédiée aux entrepreneurs chez BNP Paribas Banque Privée à Paris, Nice et chez Degroof Petercam à Lyon. Romain est aujourd'hui Président de RAISE Expansion, Trésorier de RAISESHERPAS et Membre de la Commission Relation Investisseurs de France Invest et est titulaire d'un Master 2 de l’Institut Supérieur du Commerce de Paris.

découvrir l'interview de Romain

Les éléments essentiels

Bonjour, je m'appelle Romain Broutier. Je suis directeur financier du groupe Raise depuis 2015. Je suis également chargé de la relation avec les actionnaires. Raise, c'est un groupe d'investissement et d'innovation qui a été créé par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières dans le but de créer un écosystème innovant et généreux pour soutenir les entrepreneurs visionnaires à construire, avec eux, une économie responsable et durable. Nous sommes 80 collaborateurs et d'ici la fin de l'année, on générera 2 milliards d'euros.

Finance Durable & Critères ESG

La finance durable regroupe plusieurs pratiques. La première, l'investissement responsable. L'investissement responsable, c'est ce qu'il y a de plus connu du grand public, ce sont les critères ESG. Les entreprises ou sociétés de gestion comme nous suivent ces critères extra financiers pour voir la courbe d'apprentissage de nos entreprises. La deuxième c’est pratique la finance verte, c'est un moyen de flécher les capitaux pour accélérer cette transition écologique et environnementale pour améliorer la gestion des déchets, la gestion de l'eau ou agir contre le réchauffement climatique. Puis il y a la finance sociale, c'est investir pour de meilleurs critères sociaux, pour favoriser l'emploi, le logement ou simplement la solidarité nationale ou internationale.

Environnement, Social & Gouvernance d’entreprise

Les critères ESG, à savoir les critères Environnementaux, Sociaux et Gouvernementaux, sont un guide pour nous, investisseurs ou épargnants pour trouver la courbe d'apprentissage des entreprises, mais aussi des collectivités. Si on doit donner des exemples, le pilier Eux, ça peut-être la gestion des déchets, la gestion des émissions carbone, et plus globalement la gestion des énergies. Par exemple, on accompagne une société qui s'appelle Bird Office, qui peut être défini comme le Airbnb des salles de réunion et qui a décidé de proposer à la totalité de ses clients une manière de mesurer leurs émissions de carbone, mais aussi de pouvoir les compenser à l'aide de la Fondation GoodPlanet. Le deuxième pilier, le S, c'est favoriser le lien social, favoriser l'emploi, de personnes handicapées par exemple ou tout simplement la formation. Sur ce cas-là, on peut prendre l’exemple de Respire, qui est une marque d'hygiène beauté responsable a mis tout un tas de mécanismes en place pour favoriser le dialogue. Et plusieurs fois dans l'année, des collectes solidaires. Dernier pilier le G de gouvernance, qui signifie plus de transparence sur la rémunération des dirigeants et féminiser les entreprises, surtout sur les postes à responsabilité. Là, on accompagne une société qui s'appelle Courbet, qui est un joaillier écologique, on est très fiers de voir que 57 % de son comité de direction est composé de femmes.

Transparence & Accessibilité

Les critères ESG sont importants pour les investisseurs, mais pas que. Les épargnants ont aussi besoin de plus de transparence et avant ça, de pédagogie et surtout que ça leur soit accessible. Notre association professionnelle le rappelait il y a peu. D'ici 2025, c'est 10 milliards d'euros d'épargne des particuliers qui sera fléchée vers les actifs réels. Et pour ça, je suis intimement convaincu que la boussole ESG sera un critère de choix des investissements.

Tech Durable & Performance

Les fonds de venture capital, de manière historique, accompagnent les sociétés qui sont en hypercroissance. Et quand on est en hypercroissance, on a besoin de se structurer en recrutant un CFO, un CEO ou un CDO. Aujourd'hui, pour aller plus loin et accompagner les entreprises sur des critères ESG, il ne s'agit plus du tout de dire que les critères ESG sont "nice to have". Non, c'est un must have. Chez Raise, on est très fier d'avoir créé Raise Seed for Good, le premier fonds de capital risque européen à accompagner les startup à faire de la tech responsable afin d’apporter à nos investisseurs une double performance : performance financière, oui, mais aussi une performance environnementale et sociale.

Tech Durable & Transition

La transition écologique peut s'accélérer avec ce mouvement de tech. On a un exemple qui est extrêmement récent. Le gouvernement a annoncé la dernière promo des 20 startups qui vont entrer dans le programme de French Tech Green Twenty, qui doit accélérer cette transition écologique. Nous, consommateurs, on a besoin d’aller dans ce sens-là. Et ça, les entrepreneurs l'ont bien compris dans leur business model. Aujourd'hui Raise accompagne une société qui s'appelle Helios, c’est une Ecobank et qui a décidé d'être complètement transparente sur les investissements qui étaient faits avec l'épargne de ses clients. Et enfin, les entrepreneurs. On voit bien que depuis la pandémie, il y a une nouvelle génération d'entrepreneurs. L’Insee publiait ces statistiques il y a peu : 20 % d'entre eux ont besoin de relever des défis et sur les trois quarts, ce sont des défis environnementaux, d'un point de vue local. Aussi, 10 % des créations d'entreprises, c'est d’après le besoin de donner du sens. Une autre statistique que j'aime bien, elle date de 2015 sur une dizaine de promos HEC, à savoir quand même 8000 étudiants. Aujourd'hui, il y en a un quart d’entre eux qui sont entrepreneurs. Là, si on avait fait cette même étude, ne serait-ce qu'il y a quinze ans, les statistiques n'auraient pas du tout été les mêmes. On serait plus dans la fusion acquisition ou dans la finance de marché.

Finance & Philanthropie

Pour créer une harmonie entre la finance et la philanthropie, commençons par une chose simple: il ne faut pas les opposer. Chez Raise, on l'a compris depuis le départ puisque l'ensemble de nos équipes d'investissement donne 50 % de leur intéressement sur la plus-value qu'on appelle le Carried interest à la fondation interne Raise Sherpa. Aujourd'hui, on en est très fier car elle est devenue la fondation privée la plus importante de France dédiée à l'entrepreneuriat et avec des solutions extrêmement simples. Nous mettons en place des prêts d'honneur de 100 000 € à taux zéro : Mano Mano en a bénéficié en 2015. On met en place des mentorat avec des cadres de grands groupes. La Fabrique à Cookies, pendant six mois, a été accompagnée par Madame Produits Frais chez Danone pour préparer leur internationalisation. Ça, c'est notre manière d'enclencher un cercle vertueux du partage de la valeur entre les grands et les petits. Maintenant, Raise est en train de préparer notre édition 2022 David avec Goliath pour remettre un prix à cette meilleure alliance.

Jenji Talks Vidéos

Dans les épisodes suivants

sonia

Sonia Ouaksel

CMO, Batch

Regarder l'interview
Arnaud weiss

Arnaud weiss

Co-fondateur & CEO, Hey Axel

Regarder l'interview
Selma Chauvin

Selma Chauvin

VP International Marketing, UKG

Regarder l'interview